Portrait de la cinéaste et plasticienne Stéphanie Varela par le photographe Thomas O'Brien

Stéphanie VARELA est une artiste française qui vit et travaille à Paris. Elle est réalisatrice et plasticienne. Stéphanie propose dans sefilms un univers onirique et décalé où prédomine une sensibilité picturale qui lui vient du rapport particulier qu’elle entretient avec la peinture et de son admiration pour FELLINI, Tim BURTON, Michel GONDRY, Wes ANDERSON, ou encore CHAGALL, KLIMT et Jackson POLLOCK.

Elle réalise courts et moyens métrages, clips musicaux (Blow etc.), web-series (Lucy From Paris et d’autres en développement), films publicitaires (OrangeYogi Tea etc.) et documentaires (au Chili, au Canada et au Mexique). 

Initiée très jeune aux techniques de la peinture par sa grand-mère aquarelliste, c’est à l’âge de 21 ans que Stéphanie VARELA complète sa formation de peintre aux côtés de l’artiste mexicain, Alberto RAMIREZ, qui lui ouvre son atelier trois années durant. Révélée au grand public dès sa première exposition personnelle d'envergure dans l’émission de Canal+ "Nulle Part Ailleurs", Stéphanie VARELA poursuit une carrière artistique en réalisant de nombreuses expositions de peintures en France comme à l’étranger. Après l'obtention d'un D.E.A. en Esthétique et Sciences de l’Art à l’université de la Sorbonne à Paris, elle choisit d’orienter sa pratique et ses recherches vers la peinture animée, sujet sur lequel elle est la première universitaire à faire une thèse.

Docteur ès lettres en arts visuels et cinématographie depuis 2009, Stéphanie VARELA est spécialiste de la peinture animée, art qu’elle pratique et inclut dans ses films. Elle intervient régulièrement sur ce thème lors de conférences et d’ateliers. Son livre, La peinture animée, entre peinture et cinéma, publié aux Editions de L'Harmattan en 2010, est le premier ouvrage consacré à ce sujet. En parallèle avec l’obtention de son doctorat, Stéphanie VARELA réalise le moyen métrage, Readymade, Émile REYNAUD et la peinture s’anima, qui est remarqué par Serge BROMBERG, Pierre TCHERNIA et David LYNCH, à sa sortie en 2011 

Cette même année elle tourne, au sein de l'équipe caméra, les 82 épisodes de la série Bref. diffusée sur Canal+ (et participera de même aux séries Bloqués -2015-2016- et Serge le Mytho -2016-2017-).

En 2013 elle réalise sa 1ère web-série, tournée en anglais, Lucy From Paris qui connaît un véritable succès sur la toile. 

L'agence, Place to be Media, vient la solliciter pour la réalisation de deux spots publicitaires pour Orange, tournés respectivement en 2013 et 2014.

L'année 2014 est marquée par le tournage de Blow qu'elle écrit et réalise pour Anna KOVA et MiM. Ce clip, très remarqué, permet de confirmer l'affinité et l'aisance de la réalisatrice avec les tournages en milieu aquatique. Elle avait déjà expérimenté ce type de prise de vues pour Light, Pearl and Gold (2013) avec l'actrice Alice DAVID et y revient dans son nouveau court métrage.

Ce film, 1971, Motorcycle Heartsoutenu par le CNC, a été acheté par France 3 qui l’a notamment diffusé le 7 février 2017 dans l’émission "Libre Court". D’autres diffusions auront lieu ultérieurement. C'est la première biofiction consacrée à la vie et l'œuvre de Niki DE SAINT-PHALLE, avec à l'affiche Anna MOUGLALIS et Hugo BECKER. Stéphanie VARELA y poursuit certains des thèmes qui lui sont chers : vie d'artiste, féminité, rêve... Le film a retenu l’attention de professionnels tels que Dominique BESNEHARD et Julie GAYET et a reçu le prix de la meilleure image au festival des Champs Élysées, PAMA 2017.

Par ailleurs sensible au monde naturel, elle développe actuellement une série TV sur ce sujet avec la société To Be Continued Productions

 

 

Accueil FR | EN GALERIE    |    PEINTURE ANIMÉE    |    FILMS    |    >> BIOGRAPHIE <<    |    ACTUALITÉ    |    PRESSE    |    CONTACT
© 2017 Stéphanie VARELA - Création TAM & J